05 octobre 2012

Il y a des métiers dingues, ainsi, sous ma fenêtre et mes yeux grands ouverts (notez le zeugma), un petit monsieur gravissait le palmier géant dans le but évident de dézinguer sa pauvre tête puis de le débiter en rondelles. Devant la violence sylvestre de ce tableau, j'ai fermé les yeux (et la fenêtre, huhu) d'autant que l'idée d'un homme à huit mêtres du sol muni d'une tronçonneuse, c'est viril, certes, mais hyper effrayant. Trop de suspense pour moi les amis. Qu'on n'aille plus dire que je m'ennuie au bureau.
Posté par Marieposte à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :