26 janvier 2012

FOULE MOUILLÉE.

Nous sommes inégaux devant (dessous) la pluie qui s'abat. Y'en a qui ont l'habitude (non mais psssssss quelle idée), et il y en a (j'en suis), qui ne connaissent quasiment que le soleil et se retrouvent dépourvus quand s'annonce le mauvais temps. Pire: quand ne s'annonce pas le mauvais temps. Ce jour-là, il faisait vaguement moche le matin au réveil: la nuit vaguement grisâtre, le ciel vaguement plâtre. "Pas grave", hop-hop-hop, un tee shirt en voile de coton et l'équivalent d'un demi-pull en guise de vêtement chaud. En revanche, de... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2012

MIOUZIQUE.

Actualité brûlante et frustrante: le serveur qui permettait de visionner toutes les séries possibles et imaginables a fermé.  M****, il ne me restait que quelques (heu, huit ou neuf) petits épisodounets de Grey's Anatomy à voir, (j'aime la science, que voulez vous), je vais devoir 1) attendre dix huit ans avant que TFwone se décide à les retransmettre. 2) faire un hostiletakeover (oué, car je suis une hackeuse, comme Lisbeth Salander, exact*). Sinon, rien de mielleux ne sort de mon pc si ce n'est de la musique. Je suis nulle en... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2012

ESSAI: BOUCLÉ.

Est-ce que vous avez comme moi cette fâcheuse tendance à vouloir pour vous quelque chose qui est joli sur d'autres? Par exemple, en voyant telle nana avec une frange: "tiens, sur moi ça ferait super vraiment encore plus beau, tiens, je vais m'en couper une tranche, de frange". Quand on possède, par exemple, une chevelure gorgeous, dense et bouclée, on la veut encore plus, la frange plus raide que la plus raide de toutes tes copines. On s'imagine que pffff, le brush c'est deux plus trois fois rien, si on n'en fait jamais, c'est juste... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2012

SUR LA CONTRE-MODE

Il y a les gens lancés. Pas en vrai, non, rho, c'est une manière de dire: des gens lancés= des gens mondains, des gens à la mode (j'adore cette expression, elle est désuète à souhait, tout comme le propos qui va suivre). Des filles et des garçons qui sortent le soir dans des lieux hype (= branchés), vont à des vernissages tendance, ou voir des expositions folles (Jeff Koons à Versailles. Vous voulez savoir ce que j'en pense vraiment? Non, je vais me taire sinon je vais encore passer pour une réac, ce qui appuie bien ce qui va... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 décembre 2011

NAN mais j'allais achever mon odyssée blogguesque 2011 sans avoir fait de best-of! Alors qu'ils pullulent de partout et que c'est vraiment un sujet absolument incontournable! (90% des best-of seront perdus dans les oubliettes l'année suivante, comme le best-of des meilleures émissions de télé-réalité). Dans la catégorie Best moments de triomphe, je cite: avoir été parfaitement comprise par mon hôte italien. ("ça fait cent ans que t'as pas aligné une phrase ma pauvre chérie*"). Comprise au point qu'il m'a félicitée dix fois. Best... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2011

'*'*' SURPRISES'*'*'

On situera l'action aux alentours de 13h, un mercredi. On imaginera une working Mum, à deux jours de ses vacances (= à deux doigts de l'évanouissement =dessine des poupées vaudous sur son bloc notes =cherche des excuses pour sécher le rdv chez le toubib). On visualisera d'une part la proximité d'une date de type 25 décembre, d'autre part une invitation à vivre Joie de Noël en famille (15 personnes présentes-famille ultra-proche).Dès lors, on ne s'étonnera pas d'entendre mugir, à brûle-pourpoint, (milieu de réunion, en plein dessin du... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2011

D'OR

Dernière semaine de travail avant les vacances de Noyelle, la vie est belle. Enfin sera bientôt belle. Et aussi un peu épuisante. J'ai bien fait la noubi-nouba avec les collègues, c'était sympa, un peu plus light que prévu, rapport à un "essai de nouveau dj" que je qualifierai de moyennement convaincant (j'aime pô qu'on passe Macumba -Non?! Si!-, et au vu de la piste vide, je n'étais pas la seule. Moment rare de fusion unanime avec les collègues). Qui ne tente rien n'a rien. Je portais des pantalons très discrets, connotés... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2011

NOUBI-NOUBA.

Avec l'âge, la vie de famille, la vie tout court (et la voix qui chevrote), les occasions de faire une vraie noubi-nouba à tout casser se résument à: mariages, retrouvailles, concerts, teufs de bureau. Ehhhh oui, vous avez compris, on y arrive: c'est Noël au taf. Grosse noubi-nouba. Occasion de voir tous ses collègues pétés au -bon-champagne (qu'est ce qu'on s'amuse quand on ne boit pas + constitution de gros dossiers à forte dose de Puissance Chantage), de wigoler avec ses coupines, occasion de danser jusqu'à pas d'heure parce que... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 01:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 décembre 2011

JE RACONTE MA VIE DEUX MINUTES.

Journée assez maussade en raison d'une semaine moyenne + une effroyable réu (le vendredi à 17h30, oui au moment idéal pour me niquer faire louper le cours de danse) sur un thème effroyablement sinistre: la mutuelle d'entreprise. Déjà, avec la tête qu'on avait tous, le vendredi en fin de course, la réu ne s'annonçait pas bien, du point de vue festif. Pas de ces réunions qui partent en sucette au bout de trois secondes avec les coupines qui racontent n'impoooorte quoi de drôle, et les coupains qui te font des guiliguilis pendant que... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2011

GOD SAVE THE CUIR.

Ne riez pas, la situation est abominable. J'ai un problème de pieds, lié à un problème de Manche. J'entends feuler les souliers (ceux qu’Époux tient absolument à m'offrir, par amour, en sacrifice sur l'autel de mon bonheur, comme un plein élan de tout son être romantique), ils pleurent, au loin, perdus au creux de l'Angleterre, déprimant dans la lande triste qui s'étend à perte de vue, à perte d'espoirs, balayés sous le vent glacial, cinglant, écrasés par un ciel lourd de mauvais présages, torturés par le son funeste du glas qui... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,