14 février 2012

BRÈVE DE COMPTOIR.

Bon sang, ce que cette période peut être moche et triste et sinistre, j'en râle à longueur de journée (remarquez que ça occupe des moments où l'activité n'est pas exactement trépidante, entre lectures de romans féministes, lectures de Joyce -il n'y a bien que ça qui me fasse du bien, lecture de la gazette de l'enseignement privé, attention, pendaison imminente). Au-cu-ne inspiration à dire ou à écrire des choses gentilles, légères, insouciantes. Plutôt matière à déverser des tombereaux de cynisme réactionnaire et misanthrope sur un... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2012

PARADIS PERDUS

    On perd, tôt ou tard, l'idée qu'on vit au sein du Paradis. La première fois qu'on se frotte à la douloureuse expérience de la perte est un traumatisme, qui reste imprimé en nous profondément, et nous laisse amputé. Jonathan Coe a décrit ce moment de déchéance avec beaucoup de mélancolie. Son motif du ballon jaune, qui s'envole à jamais, m'a touchée, et en cette période actuelle, où tant de choses m'attirent à l'endroit de ma douleur, j'ai eu envie de reprendre son exemple en le dessinant. Le jour où Maman a... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2012

*POIDS PLUME*

BRANLE-BAS DE COMBAT. Voilà l'été qui se pointe (nous, dans le sud, putaingue, on n'a que deux saisons: l'été, qui dure neuf mois, et l'hiver, qui est trop triste pour qu'on en parle). Celui-ci a été rude (= j'ai enfin pu mettre tous mes manteaux, à tour de rôle, au lieu de les regarder dans mon armoire), mais un petit courant d'air doux est en train de pointer son nez, ce qui veut dire que dans environ "impact moins deux mois", les jambes seront de sortie. Et ça, les cocos, n'est pas ce que j'appelle une très bonne nouvelle. ... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2012

LES DRAGÉES HAUTES.

Les températures étant ce qu'elles sont (ça doit faire douze post que je commence ainsi: déprimant, cet hiver...), j'ai du mal à me projetter vêtue du colorama de saison, camaïeu de teintes dragéifiées (qui balaient le color-block flashy de l'été dernier, la mode est versatile, c'est étudié pour). Je tourne les pages et c'est manifestement la grosse, grosse tendance à venir, et ça ne me dit rien qui vaille... 1) Va falloir commencer très tôt (ou ne pas commencer du tout) les séances de bronzage, parce que ce vert amande, m'est avis... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2012

PARTI DE PLAISIRS.

Attention, attention, ce n'est pas parce qu'il fait quinze degrés sous le zéro que le printemps n'arrive pas, et avec lui ses promesses de minceur: bientôt la presse féminine succombera sous les kilos perdus, en donnant moults nouveaux conseils pour perdre ses dernières rondeurs avant l'été des peuples. Comme par enchantement, on devra aller aux urnes dans la même période. Cette année est différente. Tout le monde se serre déjà la ceinture. Il faudra donc se délester de notre embonpoint, et de notre présidence. Parce que cela va... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2012

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon vagin. Je plaisantais, partez pas. Non, en vrai, je m'ennuie pas mal, étant donné les températures polaires, personne ne veut sortir, et je zone comme une survivante dans les rues désertes. Vie extérieure réduite au minimum syndical, j'ai décidé de créer un carnet de -bonnes- adresses from le Sud, catégorie que j'enrichirais dès que je ferais de chics découvertes. Je vais briser un mythe qui a la peau dure: oui, il est possible de déjeuner sur la côte d'azur pour moins de vingt milliards... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2012

GASTRONOMIE DE HAUT VOL.

Tout commence par un très beau, très très beau couteau que je me suis offert. Ai-je déjà parlé de mon adoration pour les couteaux? Non? Alors qu'on se le dise, j'adore les couteaux. Maintenant que je suis une grande fille, je n'écoute plus les avertissements prédicateurs de mon Père (et de mon père, en ai-je parlé? Non? J'adore mon père) qui hurle sur moi "Fais gaffe, M., tu vas te couper!! Attends, laisse, je vais le faire". (Depuis un an, grosso modo, je suis un peu longue à oser ce genre de rebellion). Donc, bien cachée dans ma... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2012

AVIS DE GRAND FROID

La météo n'a pas été gentille du tout aujourd'hui, j'ai eu froid comme pas permis, et je ressemblais à peu près exactement à mon dessin*, ce matin, verglacée dans les rues de Cannes. Quelle idée de sortir, alors, me direz vous??  Pour le plaisir (non, en réalité j'ai reçu mon nouveau lit, très grand, whaou, alors j'ai voulu mettre des draps,  je me suis heurtée à l'évidence, grand lit = grands draps, et comme je n'en avais pas -et que j'ai perdu la bataille M. Versus le drap qui veut pas se redimensionner... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2012

Une fois n'est pas coutume, je vais faire de la pub, même pas déguisée. Hier, donc, je déprimais pour une histoire de pansement sur la joue, et je suis allée chez mon fournisseur chéri, Petit Bateau. Je crois n'avoir eu aucune période dans ma vie où cette marque n'a pas fait du chemin avec moi, quand j'y pense. J'y trouve régulièrement des jolies choses (même si cela semble cher pour un tee-shirt, appréciez les couleurs qui ne changent pas et les coutures qui ne tournent pas). Les maillots, par exemple: j'en prends un chaque été en... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2012

GORE-TEXTE.

Il fallait au moins un jeu de mot subtil pour augurer ce post, qui va se révéler sûrement très trash. Je suis allée chez mon dermato. Que dis-je, mon Dermato, alias Quatre-mois-d'attente pour un rdv (plus cinq jours pour obtenir la secrétaire au téléphone). Autant dire que j'avais une loooongue liste de questions à lui poser. J'avais un mini kyste (= une boulette suédoise, selon moi les gens que j'interrogeais "Ça se voit? Ça se voit? Çasevoitçasevoitçasevoit? Non." me mentaient par courtoisie). -Dites, Monsieur le... [Lire la suite]
Posté par Marieposte à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :