Paris, je t'aime.

Eventrée dans mon âme depuis les attentats, je plaide pour que la paix revienne.

Simple, évidente, naturelle, elle doit reprendre possession des moeurs. Nous devons aux enfants un monde de paix.