image"Je viens de la tribu tout au bout de la Terre, là où on tombe".

Oui, je regarde Rrrr, le film avec les robins des bois, d'abord parce que Marina Foïs je l'aime d'amour, Pef, je suis fan, (globalement, après onze heures de taf, je suis fan de n'importe quoi) les autres aussi, aussi parce qu'après avoir mis la musique à fond dans le casque entre 18h40 et 19h, jusqu'à ce que l'Homme, qui va mourir de faim (à 19h) arrache le fil du casque en hurlant "On mange quoiiiiiiiiii???????" j'avais toujours envie de me laisser tomber par terre d'épuisement et d'hésitation entre tout ce que j'ai à faire, et faire rien, avec un immense penchant pour la seconde proposition, alors Rrrr,ce non-film, c'est parfait pour ce soir.

 

 

Avant cela, j'ai écouté dans le désordre: 

Jump around, House of pain

Atmosphere, Joy division

American dream Jay Z

The house of rising sun (par Joan Baez)

Lady saw 

Spragga benz

Mory Kante

Amalia Rodriguez

(Incapable de dire quels titres, hein, tellement je me suis écrasée comme une merde sur le clavier, en manquant de m'étrangler avec le fil du casque)

(Après, j'ai remarqué que c'était le bordel jusque dans mes choix musicaux, et que je sacrifiais la musique sur l'autel de mon épuisement moral, et ça, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le rimmel.)

 

Alors si un soir, vous cherchez la bande son la plus incohérente et la plus improbable, la plus schizophréniquement descriptible qui soit, je suis votre femme. Ça pourrait être un concept innovant: "passez la soirée à vous questionner sur l'intégrité intellectuelle du dj" voire "diagnostiquez des névroses en huit titres". 

-Fatigue-

image Eux n'ont pas l'air de se préoccuper des sujets d'examen, des reports de surveillance, des emplois du temps, de répartition d'élèves dans des salles équipées, d'ailleurs sont elles équipées, où est le mec du service informatique, d'organisation d'épreuves de langue vivante, d'inscription, de validation de voeux, et est-ce qu'ils ont l'air d'en souffrir? Filez leur un flacon de Dop, c'est le bonheur (moi aussi, si on va par là mais laissez moi mon salaire quand même, pour m'acheter une belle caverne).

Sinon, en participant à la rédaction du règlement intérieur (professionnel), j'ai ressenti une grande peine en voyant inscrits l'interdiction de dormir sur son lieu de travail, et l'obligation d'être présent en poste, à l'heure, en tenue de travail. (C'est à dire qu'on n'a pas le droit de pointer en pyjama au bureau, puis d'y finir sa nuit) (je m'en doutais, mais le voir écrit noir sur blanc est néanmoins...la fin d'un rêve, oui). 

Bref. Alors que dehors rugit un vent inquiétant, propre à foutre en l'air mes prévisions de tenue jupesque demain, quelque chose me crie (le chat en chaleur du voisin?) que de ce coté là ça va être aussi le bazar. Comme cette journée qui a commencé à 6h20 (maaaal), comme mon séchage de cheveux où je me suis littéralement assoupie tellement c'était bon la chaleur sur ma tête (rhaaa les alizés, le parfum de la noix de coco, le cheveu humide, j'y étais), comme ma volonté, et comme ce post, oui, oui, alors bonsoir.

 

NDLM: DEXTRORSUM signifie dans le sens des aiguilles d'une montre. Ah oui madame. Tellement difficile à placer que j'ai cédé à la facilité du hors contexte.