(Toujours aussi faible en titrage).

Un petit tour en passant, car je suis en train de périr sous des piles de brochures "Prépare ton avenir post-bac, le jeune!" , des monceaux de formulaires à remplir, des listes longues comme une nuit d'hiver de papiers à rendre complétés, et l'approche des examens officiels (en juin, demain, donc). Oui, je péris à petit feu, par voie de presse-papier, mais recentrons nous, s'il vous plaît.

Ma semaine est chargée, certes, mais j'ai trouvé le moyen de:

-Commencer à focaliser sur une coloration de cheveux Tie and Dye (parfaitement incompatible avec mon devoir de réserve vestimento-comportementaire (oui, j'avais envie de créér des mots, ce soir) à l'écran dans le cadre professionnel) (parfaitement incompatible et quand même très visible, sauf si je me persuade à m'attacher les cheveux partout, tout le temps, sans faute) ( alors que je n'ai aucune autorité sur moi même). Bref. Interdit. Donc, j'ai envie.

-Passer à l'acte en me décolorant les cheveux moi-même à la maison sans filet (mouahaha), totalement wild, totalement sauvage attitude. Totalement cinglée, aussi.

- Me persuader (lorsque ça m'arrange, j'y arrive hyper bien) qu'avec le soleil, l'été, et le bronzage, je ressemblerai tellement à une surfeuse que personne, je dis bien personne n'osera me faire de remarque désobligeante, ni me coller un blâme pour port de cheveux contraire à l'éthique. Ce sera tellement naturel sur la fille de sa Mer que je suis qu'il n'y aura aucun, aucun problème d'aucune sorte.

- (Comment? Qu'entends-je? On est à huit mois du prochain été, des prochains bains de mer, du futur bronzage? On est en hiver? Mais on peut aussi imaginer qu'ailleurs c'est la saison, alors merde).

 

tie & dye melting fashion

tie dye

tiedye Mon résultat est très proche de celui de Jessica Biel (très marqué d'un coté, timide de l'autre. Entièrement volontaire comme résultat, bien sûr).

 

 

 

 

 

Bon, après tout, ça n'est pas une teinture rouge. Je n'ai pas d'oiseaux dans les cheveux. Je n'ai pas la tête rasée avec un tatouage dessus. Je n'ai pas de piercing à la bouche. Donc, finalement, hein, tout va bien.

 

Voilà. Dans un registre différent, j'ai essayé d'avocater mes toast au poisson fumé. C'est à dire, de remplacer le beurre (sous la truite fumée) par de l'avocat en purée, c'est absolument divin, je suis conquise, et vous le recommande. Inutile de disserter sur les vertus combinées de toutes ces graisses mono-insaturées et omegas 3, vous le savez. Pourquoi tant de fantaisie dans le tartinage de mes toasts, me direz vous? Parce que j'avais expérimenté une recette de masque capillaire contenant du beurre (une quantité non nulle, voire excessive), et que du coup, je n'en n'avais plus pour la cuisine. La recette du masque restera dans les oubliettes de mon existence, rangée au rayon "comment étouffer le tif domestique et le graisser à vie".

To be continued.