coquée

 

Back in the eighties, et hommage à l'une des coiffures les plus choupettes qu'ils nous ont laissé en héritage: la coque.

Vous pouvez rire*, je prédis qu'un de ces jours il y aura un retour en force de cette protubérance capillaire, (et alors là, vous n'imaginez même pas à quel point je vais avoir une grosse longueur d'avance). J'espère, vu qu'avec la "poney-tail-crayon" (alias "la queue de cheval Mc Gyver"), c'est la seule coiffure que je maîtrise.

Comme d'hab' votre dévouée n'attend pas.

 

* TOUT le monde ou presque se foutait de la gueule de la coupe, sic, "trop laide" de mon jean. Un slim. L'un des premiers.