photo(55)

 

Semaine very sportive (ct'e blague, j'ai juste repris la danse après cessation pour cause de flemme fatigue musculaire aigüe), donc je renoue avec le problème de rester présentable après l'effort, exercice de plus en plus difficile vu que les jours rallongent et les températures augmentent donc les gens, à 20h30, sont dehors, donc susceptibles d'apercevoir le désastre =M., après supplice sportif). (C'est comme une séance de psy-confessionnal, ici: en fait j'ai croisé des élèves à ce moment délicat, et hem, huhuu, comment décrire leur regard??? Etonné? Un peu light.. Désolé? Consterné? Voilà, on se rapproche). Et que dire de leur regard quand je les ai croisé le lendemain dans la cour? Je suis définitivement "M.-la-serpillère-qui-sort-du-sport-".Le tailleur pantalon ne me sortira pas d'affaire pour cette fois.