Actualité brûlante et frustrante: le serveur qui permettait de visionner toutes les séries possibles et imaginables a fermé.  M****, il ne me restait que quelques (heu, huit ou neuf) petits épisodounets de Grey's Anatomy à voir, (j'aime la science, que voulez vous), je vais devoir 1) attendre dix huit ans avant que TFwone se décide à les retransmettre. 2) faire un hostiletakeover (oué, car je suis une hackeuse, comme Lisbeth Salander, exact*).

Sinon, rien de mielleux ne sort de mon pc si ce n'est de la musique. Je suis nulle en musique moderne (tiens, j'avais total omis de mentionner ça depuis le début de mon aventure blogguesque), c'est à dire que je "découvre" un titre ou un album environ trois années lumières après sa sortie. Limite quand il passe dans le domaine public.

  Mon retard me saute aux yeux quand je lance "Naaaaaaaaan mais vous connaissez Imany (par exemple)?" et que C., easy la doyenne du bureau (67 ans, si, si) me réponds "tu veux que je te prête le laser?".

(Hé oui, C. dit "laser". Hé oui, ma vie musicale, c'est de la loose, alors qu'en réalité j'adore ça, la musique).

Cependant, lorsque je cause de ça avec mes élèves, ces petits choux, reviennent souvent des noms familiers, et cette génération aguerrie aux recherches internet et aux radios libres (Hahaha!! M. vit encore sous la quatrième république, pffff) vient puiser de quoi nourrir ses oreilles frustres à la source intarissable des eighties et des nineties.

Il y a un phénomène qui me gène un peu dans le paysage musical actuel: Grands dieux, ils sont tous beaux là dedans! L'organe et le visage d'ange. Non mais vous avez vu Imany? Non mais vous avez vu Ayo? On parle de Shakira?**

Est ce qu'en principe on n'est pas sensé recevoir un seul talent à la fois? Est ce que ce n'est pas légèrement louche, ces chanteurs(ses) aussi beaux que des mannequins? Est-il envisageable de percer si on possède une tête de visseuse? (blague à percussion). Même Adèle ou Amy Winehouse (ce diamant) restent dans le très présentable (oui, bon, A.W pas toujours, mais quand même, on peut en faire une photo. Alors que qui prendrait une photo de James Brown??). Même Pete D., tiens, est en fait un très beau specimen mâle (quand il n'a pas la tronche tapissée par son propre vomi, on est bien d'accord).

Je veux dire: fini le temps où il suffisait de s'appeler Gainsbourg et de jeter son talent sur la table. (Et qu'on ne vienne pas me dire qu'on lui trouve une certaine beauté. Allez manger un cendrier plein et on reparle de sa beauté. Appelons un chat un chat: ce type était doué, mais Pouaaaaaaark).

Serions-nous coincés dans une ère où tout passe par le cruel filtre de la séduction physique? Le talent tout seul ne suffirait-il plus?

Grande question.

* j'ai toujours rêvé de dire ça. C'est fait. C'était cool.

** Non. Elle est trop belle, elle dépasse les bornes d'ailleurs... pour citer ma soeur "on devrait lui percer un rein".***

***Elle n'a pas du tout l'intention de passer à l'acte, hein.