Ajoutons un peu de légèreté dans ce blog (qui va bientôt s'envoler). En ce moment mon quotidien de beauté atteint des sommets dans le glamour: Routinelait démaquillant Sanoflore (tout vert! Enfin, écolo, je veux dire, c'est pour ça que je l'ai acheté, il sent très bon).

Découverte au très hype rayon pharmacie: la crème miracle (Xemose, qui résonne comme la promesse cosmétique de l'année, hahaha) dont je me suis ointe un matin de légère bourre (au départ destinée à la peau sèche de Poupoune- qui ne hurle pas encore quand on le tartine de pommade, profitons-en-), et dont j'ai constaté qu'elle hydratait environ douze millions de fois mieux que mon onéreux pot de Hydratetoi-Star-Crédule. Pour deux francs cinquante balles dans la première croix verte de quartier. Pfffffffff. Avantage: peut s'utiliser de la tête aux pieds (pas les cheveux, malheureuse! Pour ça il y a la crème Davines authentic moisturising balm, que j'aime bien, tout en étant ennuyée par l'idée qu'un truc qui serve de baume après-shampooing puisse servir à te démaquiller...donc que je n'utilise PAS, fin de la parenthèse). 

Voilà, manque ma lotion Melvita apiscosma, à l'odeur tellement douce et agréable et indescriptible que je n'essaierai pas -de la décrire-, ni de la prendre en photo.

Totalement hollywoodien comme cosméto, vous en conviendrez. N'empêche, diablement efficace et sans paraben, puisque c'est la mode. Dans ma salle de bains ça fait un peu "hospital-party" mais faut ce qu'il faut.