J'espérais résister à Appel du Nombril (petit un), attendre que G. ouvre son site internet afin de donner des infos (petit deux) mais je ne peux pas m'empêcher de vous parler dès maintenant de mon cadeau Chapeau-Bijou de tête.

Époux a une tante chapelière (yeeeeeeeeeees, madam'), une véritable artiste. G. fabrique à la main des bibis absolument adorables, du plus habillé au plus relax, du couvre-chef à l'ornement de coiffure...Rien qu'à voir son atelier, tu meurs.

Je n'ai pour ainsi dire jamais l'occasion d'aller dans sa boutique pour essayer un modèle, mais cette année, Belle-Môman (donc la mère d’Époux, et la soeur de G.) m'a offert une petite merveille a-dap-ta-ble, donc perfect for me.

C'est joli (je fonds), c'est original (à fond), je piaffe depuis que je l'ai, je l'ai déjà mis, remis, et j'ai bien l'intention d'en faire profiter tout le paysage. Bon, je vous montre le trésor: Caboche (2)

ChapeauJe sais, les photos sont d'un naturel et d'une modestie confondants, mais je suis sous le charme des choses fabriquées à la main en général (et pour ma pomme en particulier), alors permettez que je me la pète Chérie-Bibi trois secondes.

Notez également à quel point un tel accessoire peut sauver un profil, malgré un cardigan en triple laine de poule, un teint hâve (embouteillage épigastrique + manque de sommeil flagrant) et une armoire provençale.

 

 

 

 

 

 

Joli, hein? Supersupersupersuper joli, hein? Allez, dans un grand élan de fraternité je vais communiquer sur la source. Mon trésor sort, comme je l'ai dit, des mains et de l'atelier de G.

Bon, le souci, c'est que G. est, je le rappelle, une véritable artiste. Genre intense. Genre foutraque sur le côté business.

Son nom de scène: Caboche*.

  Caboche envisage tout artistiquement. Artistiquement= son site internet est en, disons, projet de construction (un peu comme les autoroutes du sud de la France, pour situer). Sa boutique (sise 3 rue four des flammes, 34000 Montpellier) est en projet de vente car G. préfèrerait vendre ses chapeaux en ligne, pour avoir plus de temps à consacrer à la création ( je dis: t'as rai-son, t'es la meilleure). Mais il est pour l'heure et le bonheur, toujours ouvert. Certains jours de la semaine (horaires et jours d'ouvertures très très artistiques aussi).

On peut néanmoins trouver ses merveilles dans quelques points de vente, dont la très jolie boutique Nancéienne Caboche  (qui n'est PAS la sienne, mais on peut considérer que c'est un show-room, c'est une histoire compliquée artistique, mais bon, considérons: un show-room, dont la créatrice serait éloignée de 700 bornes. Born to be wild dans la fantaisie, c'est vrai), sinon visitez le site la tribu des oiseaux.

C'était ma piafferie du jour.

* Pas la boutique parisienne (il y a aussi un embouteillage sur le nom de Caboche, pour des raisons artistiques...Bref: G. officie, elle, dans le sud de la France).